Publié dans Actualités, Association, Humour, Spectacle à domicile

Spectacle à domicile. Economisez les déplacements. C’est le théâtre et la musique qui viennent chez vous

Notre compagnie Croq Sésame est habituée à présenter ses spectacles dans des lieux inhabituels. Théâtre à domicile. Concerts en appartements. Café-théâtre…

Nous aimons ce type de représentation. Les comédiens ou musiciens sont proches des spectateurs. Ce qui facilite le partage et la dynamique d’un spectacle. Nous sortons des salles de spectacles afin de rapprocher l’activité musicale et théâtrale au plus près du public. Et puis ce fonctionnement participe à la diminution des déplacements. A une petite économie d’énergie. En évitant à 20 ou 40 personnes de se déplacer vers une salle de spectacle éloignée. Ici, ce ne sont que deux ou trois personnes qui se déplacent avec une seule voiture et un décor démontable.

Quel spectacle choisir pour vos amis ?

En 2019, nous vous proposons plusieurs spectacles, en théâtre et musique et lecture à domicile ou en des lieux inhabituels pour le théâtre ou le spectacle :

° Le Croqueur de livres + d’infos
° Brassens et les femmes + d’infos
° Zeste d’humour (En partenariat avec Rouge banane Théâtre) + d’infos
° Chansons jazzy + d’infos
° Beatles en solo + d’infos

Le Croqueur de livres
Lectures à destination du jeune public ou des adultes.
Lecteur : Guy Dieppedalle. Comédien. Ecrivain. Formé à la lecture en public. + d’infos
Participation possible du public : Le comédien peut lire les textes écrits ou choisis par vos invités ou vos propres textes.

« Zeste d’humour » et « Brassens et les femmes » sont des spectacles sélectionnés à plusieurs festivals.

 Comment organiser un spectacle à domicile ?

– Pour accueillir notre spectacle chez vous, il vous suffit d’aimer le théâtre ou la musique et de disposer d’une pièce suffisamment spacieuse (20 à 30 m2 environ) pour accueillir vos invités. Sauf pour le Croqueur de livres.
– Une fois le spectacle retenu et la date convenue, nous établissons une première visite de repérage afin d’adapter notre spectacle à votre intérieur. Nous y installerons un rideau de fond de scène et un éclairage sur pieds. Ambiance spectacle. Votre salle devient un petit théâtre de poche.

Prise de contact :
– Au minimum deux mois avant la date que vous avez retenue pour une représentation. Nous échangeons sur nos disponibilités. Nous vous rencontrons chez vous.
– Le jour de la représentation, nous venons chez vous 4 heures avant le début du spectacle afin de régler les derniers détails techniques et nous installer.
– Une fois la représentation terminée, nous partageons avec vous un moment convivial autour d’une collation.

Prix et convention
Le prix que nous vous proposerons dépend de la distance et du type de spectacle que vous souhaitez programmer. Nous tentons d’adapter ce prix à votre budget. Certains organisateurs demandent une participation à leurs invités. Nous pratiquons également la formule de participation « Au chapeau » en fin de séance.
Nous signons, avec vous, une convention qui précise l’ensemble des points importants de notre intervention chez vous.

Contact
Si vous souhaitez nous contacter et nous demander des infos :
https://croquesesamecompagnie.net/contact

Découvrez le spectacle avant de le commander
Avant d’envisager de faire venir un spectacle chez vous, il nous semble essentiel que vous puissiez le voir auparavant. De façon à faire un choix qui corresponde à vos goûts et à la soirée que vous souhaitez offrir à vos invités.
Jetez un oeil sur notre page Presse.

A bientôt pour un spectacle chez vous.

Documentation complémentaire

° Le croqueur de livres. Expérience Jeune public à Aix-les-Bains. + d’infos
° Le lecteur devient auditeur. Les enfants d’une maternelle lui racontent leur histoire. + d’infos
° Egalité Femmes-Hommes dans la littérature jeunesse. + d’infos

Publié dans Actualités, Association, Ecologie

Actualités. Une boîte de messagerie écologique, sûre et sans pub pour Croq Sésame Compagnie : posteo.net

Croq sésame Cie souhaite fonctionner au maximum en protégeant la nature et notre terre. Cet objectif a déjà été concrétisé dans notre fonctionnement quotidien : Nous mutualisons nos services entre compagnies. Nous freinons nos déplacements lointains. Nous diminuons la taille de nos décors afin d’éviter de louer des véhicules coûteux. Nous utilisons le web au détriment des affiches et des tracts en papier. Cette philosophie nous amène à progresser sans cesse : nous avons décidé de prendre un fournisseur de messagerie écologique et éthique. Cette société ne revend pas nos informations à caractère personnel. Et elle est alimentée par une énergie verte, tout comme l’ordinateur qui gère ce site.

Qu’est-ce que posteo.net ?

Posteo : « Nous sommes un fournisseur de messagerie allemand indépendant, pour qui la durabilité, la sécurité, la protection des données et la facilité d’utilisation sont essentiels. Posteo fonctionne entièrement sans publicité et à 100 % avec l’énergie verte fournie par Greenpeace Energy. Nous nous engageons pour l’auto-détermination informationnelle : à l’ère de la surveillance d’internet, Posteo protège la sphère privée de ses utilisateurs grâce à son concept innovant de chiffrement et de sécurité ».

Boîte mail de 2 GB, extensible.
Pièces jointes de 50 MB
Calendrier et carnet d’adresses synchronisables
Tout service se paie d’une manière ou d’une autre sur le web : Posteo c’est 1 € par mois.

https://posteo.de/fr

Nous contacter c’est ici

Documentation complémentaire

Mais qui sommes-nous ? + d’infos
La mutualisation dans le théâtre amateur + d’infos
La troupe de théâtre amateur, cette petite entreprise + d’infos

La troisième révolution. Texte de Fred Vargas dit par Charlotte Gainsbourg + d’infos

Publié dans Actualités, Association, Billets d'humeur, Internet

Actualités. Les dangers de facebook dans le théâtre amateur

Machine à écrire Primette-PhotGuyDieppedalle

Billet d’humeur

Le théâtre amateur devient de plus en plus friand de Facebook. Au détriment des sites et des blogs. Facebook, est un média facile d’utilisation. Le réseau d’amis peut grandir au fil des représentations. Tu tisses des liens imaginaires ou réels. Tu es rapidement informé-e. C’est instantané et tonique. Tu montres ton dernier spectacle. Les avis positifs. L’ensemble de la troupe. Les visages. Les regards. Tu valorises les noms, les fonctions, le curriculum vitae des artistes… Petit point négatif : tous les internautes ne possèdent pas une page Facebook et il faut en ouvrir une pour lire celle des autres. Mais l’argument massif qui semble plaider en sa faveur : Facebook serait « gratuit ».

Facebook t’enlève les droits d’auteur

Sur internet, rares sont les sociétés qui te proposent des services gratuitement. Quelqu’un doit payer sous une forme ou sous une autre. Facebook se rémunère à sa façon. Si tu es écrivaine ou écrivain, photographe, illustrateur-trice, sur Facebook sache que tu n’as plus l’exclusivité des droits sur tes oeuvres.
Une mention, que tu signes sur la page des conditions générales d’utilisation de Facebook, stipule clairement que le réseau s’approprie tes contenus. La firme est susceptible de les revendre sans ton autorisation :

Vous nous donnez expressément la permission suivante, conformément à vos paramètres de confidentialité et des applications : vous nous accordez une licence non exclusive, transférable, sous-licenciable, sans redevance et mondiale pour l’utilisation des contenus de propriété intellectuelle que vous publiez sur Facebook.

Et vend tes images et tes textes

Dans le point 9.1 de leurs conditions générales d’utilisation tu acceptes d’attribuer une licence à Facebook. Une licence commerciale sur ton nom, ta photo de profil, tes contenus et tes informations :

Vous nous autorisez à utiliser votre nom, votre photo de profil, vos contenus et vos informations dans le cadre d’un contenu commercial, sponsorisé ou associé (par exemple une marque que vous aimez) que nous diffusons ou améliorons. Cela implique, par exemple, que vous autorisez une entreprise ou une autre entité à nous rémunérer pour afficher votre nom et/ou la photo de votre profil avec votre contenu ou vos informations, sans vous verser de dédommagement. Si vous avez sélectionné une audience particulière pour votre contenu ou vos informations, nous respecterons votre choix lors de leur utilisation.

Avec des conditions d’utilisation ainsi contractualisées, on comprend maintenant pourquoi Facebook réclame régulièrement à ses utilisateurs de renseigner toujours plus leur profil et les incite à publier leurs contenus sur le réseau.
Bon nombre de compagnies de théâtre amateur utilisent cet outil. Publient les photos de la troupe. Les images du spectacle. Un regard. Un visage. Un texte. Sans s’inquiéter du droit à l’image des personnes. Sans se soucier du droit de l’auteur à disposer de son texte. Sans prévoir ces autorisations à demander préalablement à toute publication. Les images sur Facebook restent en ligne des dizaines d’années. Et il est très difficile de supprimer une page Facebook.

Loges. PhotoGuyDieppedalle

Facebook ne doit rester qu’un simple relai de ton site ou de ton blog

La communication est un dispositif complexe. Comme une marionnette à fils le système doit être manipulé avec prudence. Nous conseillons aux compagnies de théâtre d’amateur d’établir un « Plan de communication ». Son utilité est de définir les différents supports d’informations à la disposition de la troupe ; Le niveau de bénévolat. Les outils techniques. Le budget. Facebook peut être l’un de ces composants : Utile dans la diffusion de l’affiche et des prochaines dates de ton spectacle. Utile dans la collecte des avis des spectateurs et des amis. Outil relationnel et rapide dans un réseau social. Mais pas d’avantage.

Nous conseillons aux compagnies de théâtre amateur d’inscrire l’utilisation d’un blog (ou d’un site web) dans leur plan de communication. Le placer en « Numéro Un » de l’information sur le web. Peu onéreux, plus esthétique et artistique qu’une page Facebook, le blog constitue un outil d’informations que tu peux gérer aisément et en direct. Il contient toutes les informations sur ta compagnie. Sur le spectacle ou les spectacles à l’affiche ou passés. Sur les auteurs. Sur la vie publique de la troupe. Ta page Facebook devient alors un simple outil d’alerte de ton réseau social. Un relai. Par un lien en direction de ton blog, Facebook guide tes amis et partenaires vers les informations contenues dans cet espace officiel de ta troupe qu’est un blog ou un site. L’image de ta compagnie, sur le web, en sortira renforcée.

Autres pistes de promotion sur le web : la Newsletter, les mails, la Presse, les sites de tes partenaires. Et si ta compagnie adhère à la fédération de théâtre amateur, tu peux utiliser, par exemple, une page du site régional de la FNCTA http://fncta-auvergne-rhone-alpes.fr/
En un mot : Garde précieusement la maîtrise de l’image de ta compagnie et de ta communication sur internet.

Les questions que l’on peut se poser

Il n’est pas interdit, non plus, de se poser quelques questions : Peut-on considérer Facebook comme faisant partie d’une réseau dit « social » sachant que les auteurs n’y sont pas respectés dans leurs droits fondamentaux ? Un réseau dit « social » managé par une multinationale qui ne paie aucun impôt sur le territoire français mais se permet de vendre la création française sans état d’âme interroge. Doit-on cautionner de telles pratiques en continuant d’alimenter ce type de réseau ?

Guy Dieppedalle. Ecrivain. Architecte de mots éphémères

Documentation complémentaire

Source. Voir l’article qui a inspiré ce billet d’humeur : https://www.reseausocialfamille.com/dangers-sur-facebook
Voir l’article : Internet fait-il peur aux compagnies de théâtre d’amateur + d’infos
Droit à l’image des personnes. Sur Service Public + d’infos