Le festival d’Armoy. Un bouillon de culture en milieu rural. Brassens et les femmes sélectionné.

Brassens et les femmes-Festival d’Armoy-Croq Sésame Cie.

Armoy, les Festival. En Haute Savoie.
Un bouillon de culture en milieu rural.

Passionnés de théâtre. Déjantés de la mise en scène. Jongleurs de mots. L’émotion sur les lèvres. Comédiennes et comédiens dont le regard te caresse le cœur. Vagues des sentiments. Le corps y parle d’émotions. Les voix font entendre les questions de famille. D’enfance. De pouvoir. De folie. Flotte un parfum d’amour. Parfum d’humour. Evasion vers l’imaginaire. Théâtre classique ou original. Jusqu’à la chanson.
Depuis 16 ans, cet évènement culturel attire le public et de nombreuses compagnies d’amateurs des Savoie et de France. Animé par Jocelyne Marclay. Directrice du festival. Qui, chaque année, se déplace avec son équipe de sélection, en Rhône-Alpes, pour voir les spectacles. Philippe, son époux, s’occupe de l’intendance. Un festival soutenu par un large partenariat : les communes d’Armoy, d’Allinges de Le Lyaud, par le Conseil départemental, Thonon Evènements et la FNCTA (Fédération nationale de théâtre amateur).
Nouveauté 2017. Un second espace scénique a été créé cette année dans la salle du bar. Un coin Café-théâtre. Une soixantaine de places. Croq Sésame l’a inauguré avec son nouveau spectacle Brassens et les femmes. La culture, à Armoy, se prolonge tout au long de l’année avec la bibliothèque et ses animations.
Retiens ce nom. Armoy. Un petit village du Chablais. Sympa. Une boulangerie qui te sert d’excellents croissants. Un hôtel restaurant L’Echo des montagnes aux repas copieux. Un festival de théâtre sans barrière et sans frontière. Amical. Convivial. Exigeant dans la qualité de ses spectacles. Un évènement qui soulève t’élève l’âme. C’est ce qu’on aime.

Guy Dieppedalle
Architecte de mots éphémères

Festival d’Armoy-L’équipe de Rouge banane à gauche. Jocelyne et son mari à droite-PhotoGuyDieppedalle