Jean et Béatrice. De Carole Féchette

Spectacle produit par la Compagnie Arcada. Adapté au théâtre à domicile

Présentation

Dans son appartement au trente-troisième étage d’une tour, Béatrice attend l’homme qui la délivrera de sa solitude. Elle fait passer une annonce promettant une récompense substantielle à l’homme qui saura l’intéresser, l’émouvoir et la séduire. Jean, un chasseur de primes expérimenté, se soumet aux trois épreuves par appât du gain. Mais Béatrice hausse les enchères : il s’agit en fait d’inventer l’amour. L’appartement se transforme en piège, la rencontre devient un duel. Tour à tour, Jean et Béatrice mettent en scène les gestes de l’intimité, miment les échanges de confidences, les disputes et les réconciliations, le partage du quotidien et l’usure du temps. Chaque tentative est une sorte de théâtre-vérité. Suffirait-il de croire à l’amour pour le faire exister ?

Distribution

Fabienne Humbert. Béatrice
Jean-Luc Robert. Jean
Mise en scène Suzanne Simond
Durée du spectacle 60 mn
Production Compagnie Arcada Chambéry + d’infos
Contact 06 73 71 54 42
Spectacle adapté au théâtre à domicile

Réaction des comédiens

A la première lecture, nous étions partagés, Jean-Luc n’était pas convaincu, moi un peu plus. Je lui ai dit : « Il y a du jeu, il y a vraiment possibilité de s’amuser ».
Ce qui nous a également intrigués, c’est que le sens de cette pièce, faussement naïve, échappait à chaque fois qu’on croyait le tenir ; ce qui nous a laissé à entendre, dans cette dimension équivoque, qu’il y avait là un vrai texte.
Au fur et à mesure des répétitions nous avons pris conscience que c’était une pièce subtile et intéressante sur le couple, la question de l’amour, de la rencontre, de nos propres questionnements sur la question de la Vérité, la place de la fiction…
Plus nous nous immergeons dans nos personnages, plus nous avons de plaisir à interpréter Jean & Béatrice, à nous amuser vraiment, jusqu’à devenir un jeu dans le jeu.
Nous pensons que cette pièce pourra résonner pour beaucoup de spectateurs, et espérons pouvoir la partager largement, qu’elle puisse être accueillie et appréciée comme il se doit…
Fabienne HUMBERT
Jean Luc ROBERT

Billet d’humeur de Olivier Casalis

A l’entrée
Une femme
Un homme
Deux étrangers réunis par le hasard d’une annonce bidon
Un malentendu
Elle cherche ce qui la comblerait
Lui doit faire ses preuves
Et il y a des épreuves
Elle rêve qu’il échoue
Et lui la pousse dans ses retranchements
Ils avancent masqués
Ils ont peur de s’infecter mais leur discours creux les protège
C’est un huis-clos à qui baisera l’autre
A qui baissera sa garde
Qui sont-ils, chacun se projetant sur l’autre ?
On le sait, ça ne colle jamais
Y a toujours qu’qu’chose qui cloche là-d’dans
Est-ce pour autant qu’il faut renoncer
Parfois les corps excèdent les mots qui les retiennent
Elle et lui se cherchent : surgit une parole qui les réincarne
Le corps est soudainement habité
Ils sont sur le seuil de la rencontre : vont-ils le supporter
Ou reprendre leurs cuirasses ?
Au fond sont-ils si étrangers l’un à l’autre
Ou est-ce un vieux couple qui se joue la séduction
Pour ranimer le désir au risque de s’y perdre ?
Qu’importe, la nuit est ouverte
Nul ne sait s’ils s’étriperont ou s’étreindront avec fureur
Ils ne seront plus les mêmes en sortant

Olivier Casalis
28 mars 2020. Page Facebook

L’auteure, Carole Fréchette

Carole Fréchette est une auteure dramatique québécoise, née à Montréal en 1949.
Après des études de comédienne à l’École Nationale de Théâtre du Canada, Carole Fréchette se tourne vers l’écriture dramatique au milieu des années 1980. Son répertoire compte une quinzaine de pièces parmi lesquelles Les Quatre morts de Marie, Les Sept Jours de Simon Labrosse, Le Collier d’Hélène, Jean et Béatrice, La petite pièce en haut de l’escalier, Je pense à Yu. Un quinzaine de pièces. Son théâtre, traduit en une vingtaine de langues, est joué à travers le monde. (Source Wikipedia).

Carole Fréchette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s