Festival Shakespeare en Ardèche. Un émouvant mouvement de paix à travers le théâtre et la musique

Billet d’humeur

Lorsque tu vas en Ardèche, au festival Shakespeare, tu peux te demander : Pourquoi un festival de jeunes ? Pourquoi Shakespeare ? Encore d’actualité cet auteur ?

Impressionnant cette multi-culturalité

Déjà, ça t’impressionne.  Tu débarques dans ces rencontres internationales de théâtre amateur de jeunes comédiens. A Tournon-sur-Rhône, en Ardèche. 170 jeunes. 6 nationalités différentes : Algérienne, Italienne, Iranienne, Colombienne, Népalaise et Française. Un bouillonnement de jeunes.  En fait, Shakespeare n’est qu’un prétexte. Auteur de renommée internationale. Joué par des comédiens de tous âges. Les textes de Shakespeare sont des catalyseurs du coeur humain. Shakespeare est fédérateur. Terriblement actuel. Les jeunes s’y reconnaissent. Ils s’appuient sur ces chefs-d’oeuvre de l’art théâtral pour tisser des liens invisibles. Partagent. Confrontent leurs différentes cultures. Echangent leurs passions artistiques. Dessinent, sur le décor du théâtre et de la musique, les couleurs de leur avenir.

Emouvant

Emouvant ces cinquante bénévoles du Théâtre du Sycomore. Architectes de l’humain. Artistes de l’ombre. Musiciens de l’éphémère. Défenseurs d’une vision collective et exigeante du théâtre. Qui organisent, accueillent, animent le festival. En collaboration avec leurs partenaires : collectivités territoriales locales, régionales et institutions.

Emouvant le regard des spectateurs de cette 18° édition. Leurs applaudissements : Souffle de la terre Ardéchoise qui s’élève. Et fait parler, comme un livre d’histoire, les arcades de cette cour d’honneur du lycée Gabriel Fauré. Le plus ancien lycée de France en province. Imagine. Au 16° siècle, nous sommes ici à l’Université de Philosophie et des sept Arts Libéraux. Fréquentée par plus de deux mille étudiants originaires de l’Europe entière. Bel édifice architectural. Valorisation du patrimoine communal. Décor naturel exceptionnel pour un jeune comédien.

Un pierre de plus dans la construction de la paix en Europe

Emouvant cette collaboration franco-allemande avec le Theater im Polygon (Fellbach) .
Ces rencontres internationales de théâtre. Belles. Vraies. Passionnées. Colorées. Une pierre de plus dans la construction de l’Europe et du monde de demain. Un pas de plus sur le chemin de la paix. Une avancée sur les lignes de l’éducation populaire tracées par Jean Vilar. Relayées aujourd’hui par des grands comédiens comme Robin Renucci. Et bien d’autres. Oui. Shakespeare est encore d’actualité. Il suffit de côtoyer ces festivaliers. Les jeunes comédiens et bénévoles du Théâtre du Sycomore en témoignent. A leur manière.

Chaque soir de ce festival, écoute bien. Le public retient son souffle avant la représentation. Un silence passager. Comme un oiseau qui plane. Tu le vois. Tu l’imagines. Il vient se poser sur la scène. Sous le grand chapiteau des étoiles. Colombe de la paix.

Guy Dieppedalle
Architecte de mots éphémères

Ce festival a reçu le label Festival régional FNCTA. Fédération nationale des compagnies de théâtre amateur et d’animation. France.
Ce festival a reçu le soutien de nombreuses collectivités territoriales locales, régionales, nationales et d’institutions. Il s’est déroulé du 29 juillet au 4 août 2017.

Théâtre du Sycomore
5, rue Gabriel Faure
07300 Tournon-sur-Rhône
contact@theatredusycomore.fr
https://sites.google.com/site/festivalshakespearetest2
https://sites.google.com/site/theatresycomore
.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s